Q’est-ce qu’un cloud hybride ?

Un cloud hybride est la combinaison des modèles de déploiement de cloud public et de cloud privé. Les entreprises utilisent le modèle hybride pour composer leur infrastructure à la demande.

Des ressources informatiques évolutives et des coûts limités

En exploitant un cloud hybride, une entreprise peut faire évoluer ses ressources informatiques et limiter les coûts considérables liés à la gestion des pics de la demande. Par ailleurs, les clouds hybrides offrent aux entreprises la possibilité de libérer des ressources locales pour stocker et exécuter des données et des applications plus sensibles, si nécessaire.

+ afficher plus

La possibilité de limiter l’accès public

Les clouds hybrides permettent également aux entreprises de limiter l’accès du cloud public à l’ensemble de leur pool de données en réservant l’utilisation du cloud public au traitement des dépassements, ce qui garantit une cybersécurité renforcée. En outre, en limitant son utilisation du cloud public, une entreprise peut profiter de l’avantage de payer uniquement les ressources dont elle a besoin au lieu de maintenir une infrastructure supplémentaire qui reste inactive la plupart du temps.

 

La croissance de l’hybride

Sans surprise, depuis l’avènement du cloud computing hybride, sa popularité a énormément augmenté et l’externalisation traditionnelle des données a décliné. De fait, le marché du cloud hybride devrait atteindre 128 milliards de dollars d’ici 2025 et 98 % des entreprises prévoient d’utiliser cet environnement d’ici là.

Comment fonctionne un environnent de cloud hybride ?

Les entreprises utilisent des services de cloud hybride en associant des ressources locales, sur site, avec des services de cloud privé et des services de cloud public tiers. Elles répartissent l’instrumentation entre ces trois sources afin que les charges de travail puissent transiter entre les plateformes de cloud public et privé au gré de l’évolution des besoins informatiques.

Fondamentalement, un modèle de cloud hybride fonctionne en partageant des informations entre les plateformes sur site et hors site. L’interconnectivité entre les plateformes est d’abord assurée par la virtualisation des données, puis par des outils et des protocoles de connexion tels que les API (interfaces de programmation d’applications), les VPN (réseaux privés virtuels) et/ou les WAN (réseaux étendus).

Mais le processus de gestion d’un modèle de cloud hybride va bien au-delà du simple transfert d’applications vers le cloud. Un service informatique doit également configurer les ressources pour leur permettre de communiquer. En outre, le temps nécessaire à la formation des utilisateurs et à la réussite du déploiement et de la maintenance à long terme s’ajoute à l’investissement.

Le passage au cloud computing hybride est donc un projet lourd en termes de ressources qui doit être soigneusement étudié. Si cet environnement mixte offre aux entreprises une plus grande flexibilité et davantage d’options de déploiement de données, sa gestion peut aussi être une source de complication supplémentaire.

Quels sont les avantages du cloud hybride ?

Le passage à un modèle de cloud hybride change à peu près tout dans la manière dont une entreprise gère ses données et ses charges de travail. Les services informatiques doivent se préparer à fournir des réponses sur la manière dont cette transformation fondamentale des personnes, des processus et des technologies profitera en définitive à l’entreprise.

La plupart des entreprises utilisent un modèle de cloud hybride pour :

  • Simplifier les opérations
  • Réduire les risques
  • Augmenter l’efficacité des charges de travail
  • Augmenter la capacité pour répondre aux pics de la demande
  • Réduire les coûts

Avec tous ces avantages, un modèle de cloud hybride accroît l’agilité et la flexibilité globales d’une entreprise, écourtant le temps requis pour offrir de nouveaux services, lequel de plusieurs mois passe à quelques heures. Et comme les développeurs peuvent itérer, tester et déployer de nouvelles applications hors site, il faut moins de personnel pour gérer le processus. Par ailleurs, les services informatiques peuvent réduire leur infrastructure cloud sur site, ce qui permet d’économiser d’importants investissements en capital.

Enfin, avec un modèle de cloud hybride, les développeurs peuvent créer et modifier eux-mêmes les caractéristiques de leur infrastructure cloud à l’aide de logiciels. Cette capacité contribue également à accroître la vitesse et l’efficacité.

Comment les entreprises utilisent-elles le cloud hybride ?

Dans chaque entreprise qui adopte le cloud hybride, divers types d’utilisateurs déploient différentes opérations au profit de l’organisation.

Les décideurs informatiques peuvent :

  • Automatiser le provisionnement et la gestion des ressources sur site et dans le cloud
  • Permettre le déploiement rapide de machines virtuelles (VM) et de conteneurs
  • Accélérer le processus de développement et ainsi mettre de nouveaux produits sur le marché dans un délai record
  • Assurer le développement du cloud en libre-service
  • Transformer un cluster de VM en un cloud privé
  • Transformer des conteneurs et du bare metal en clouds privés
  • Se connecter à un quelconque fournisseur
  • Faire évoluer l’infrastructure de manière intelligente

Les développeurs peuvent profiter d’environnements cloud qui :

  • Sont rapides
  • Comprennent des espaces de travail rationalisés pour les projets de développement
  • Disposent d’un provisionnement complet en libre-service, d’outils et d’un accès à un catalogue d’outils, de modèles et de ressources sélectionnés avec soin

Les directeurs informatiques (CIO) peuvent améliorer la productivité grâce à des technologies de cloud hybride qui :

  • Sont capables de mettre rapidement en place de nouveaux services
  • Peuvent faire migrer la réflexion informatique des opérations vers les applications

Les responsables métier peuvent surveiller le rapport coût/productivité et utiliser des plateformes et des systèmes qui les aident à :

  • Atteindre directement leurs objectifs sans intervention constante du service informatique
  • Renforcer leurs niveaux de service
  • Améliorer la santé globale de l’entreprise

Comment HPE peut-elle vous aider à vous moderniser avec le cloud hybride ?

HPE apporte de l’agilité aux applications et aux données afin d’éliminer la complexité et les silos et d’accroître la rapidité et la flexibilité avec des outils, des processus et une automatisation communs. Nous vous aidons à traiter les applications non cloud-native qui vous ralentissent et à évoluer vers une stratégie cloud unifiée et moderne. Un grand nombre de nos solutions vous aideront à effectuer une transition en bonne et due forme.

Développez une feuille de route pour le cloud afin de préparer les personnes, les processus et les technologies à une conversion au cloud holistique avec le service HPE Transformation Program pour le cloud.

Passez à des solutions informatiques agiles avec HPE PointNext Services. Avec HPE PointNext, vous bénéficiez de conseils sur la stratégie informatique à adopter pour transformer vos environnements de cloud hybride, exploiter l’IA et innover dans l’edge.

Déployez le meilleur du cloud pour vos applications non cloud-native avec HPE Ezmeral Container Platform. Conteneurisez vos applications monolithiques pour en améliorer l’efficacité, l’agilité et la portabilité, en recréant et en adaptant les applications à transférer dans le cloud.

Tirez parti de HPE GreenLake pour exécuter, gérer et optimiser plus efficacement l’ensemble de votre domaine de cloud hybride. Quelques clics suffisent pour obtenir une vue intégrée et unifiée de l’état de votre parc hybride en termes de coûts, de gouvernance, de performances et de sécurité, et pour faire le point sur des fonctionnalités complètes de conformité, et sur des informations et des analyses de coûts plus étendues.