Qu’est-ce que le machine learning ?

Le machine learning (ML) est une sous-catégorie de l’intelligence artificielle désignant le processus par lequel les ordinateurs développent la reconnaissance de schémas ou l’aptitude à apprendre continuellement et à faire des prévisions à partir de données, puis à effectuer des ajustements sans avoir été spécifiquement programmés pour le faire. 

Que vous soyez ou non enthousiaste à l’idée qu’un réseau neural artificiel soit un jour assez sophistiqué pour répliquer la conscience humaine, le machine learning présente des avantages pratiques indéniables :

  • Gestion intelligente de Big Data – La profusion et la variété des données générées lors des interactions des humains et d’autres forces environnementales avec les technologies rendent leur traitement et leur analyse impossibles sans la vitesse et la sophistication du machine learning.
  • Appareils intelligents – Des dispositifs portables qui suivent nos objectifs de santé et de forme physique jusqu’aux voitures autonomes en passant par les « villes intelligentes » dotées d’infrastructures capables de réduire automatiquement les pertes de temps et d’énergie, l’internet des objets (IoT) est porteur de grandes promesses, et le machine learning peut contribuer à donner sens à cette masse croissante de données.
  • Expériences clients riches – Le machine learning permet aux moteurs de recherche, applications Web et autres technologies d’adapter les résultats et les recommandations aux préférences des utilisateurs en créant des expériences personnalisées capables d’assurer un haut niveau de satisfaction chez les consommateurs.

Comment fonctionne le machine learning ?

Le machine learning est incroyablement complexe, et son fonctionnement varie en fonction de la tâche à accomplir et de l’algorithme utilisé à cette fin. Cependant, à la base, un modèle de machine learning est un ordinateur qui examine des données et identifie des schémas, puis utilise ces informations pour mieux accomplir la tâche qui lui est assignée. Toute tâche qui repose sur un ensemble de points de données ou de règles peut être automatisée à l’aide du machine learning, y compris des tâches extrêmement complexes comme la prise d’appels dans un service clientèle et l’examen de CV.

Selon la situation, les algorithmes de machine learning requièrent plus ou moins d’intervention humaine ou de renforcement. Les quatre principaux modèles de machine learning sont l’apprentissage supervisé, l’apprentissage non supervisé, l’apprentissage semi-supervisé et l’apprentissage par renforcement.

Avec l’apprentissage supervisé, l’ordinateur reçoit un jeu de données étiquetées qui lui permettent d’apprendre à effectuer une tâche humaine. Il s’agit du modèle le moins complexe, car il tente de reproduire l’apprentissage humain.

Avec l’apprentissage non supervisé, l’ordinateur reçoit des données non étiquetées et en extrait des schémas ou des informations inconnus auparavant. Il existe de nombreuses façons d’y parvenir pour les algorithmes de machine learning, notamment :

  • la mise en cluster : l’ordinateur trouve des points de données similaires dans un jeu de données et les regroupe en conséquence (créant ainsi des « clusters ») ;
  • l’estimation de la densité : l’ordinateur découvre des informations en examinant la manière dont un jeu de données est distribué ;
  • la détection d’anomalies : l’ordinateur identifie au sein d’un jeu de données les points de données qui sont significativement différents du reste des données ;
  • l’analyse en composantes principales (ACP) : l’ordinateur analyse un jeu de données et le résume afin de pouvoir l’utiliser pour faire des prévisions précises.

 

Avec l’apprentissage semi-supervisé, l’ordinateur reçoit un jeu de données partiellement étiquetées et effectue sa tâche en utilisant les données étiquetées pour comprendre les paramètres d’interprétation des données non étiquetées.

Avec l’apprentissage par renforcement, l’ordinateur observe son environnement et utilise ces données pour identifier le comportement idéal qui minimisera le risque et/ou maximisera la récompense. Il s’agit d’une approche itérative qui nécessite une sorte de signal de renforcement pour aider l’ordinateur à mieux identifier la meilleure action.

Quel est le lien entre deep learning et machine learning ?

Le machine learning désigne la vaste catégorie des algorithmes capables de prendre un jeu de données et de l’utiliser pour identifier des schémas, découvrir des informations et/ou établir des prévisions. Le deep learning est une branche particulière du machine learning qui utilise les fonctionnalités de celui-ci pour aller au-delà de ses capacités.

De façon générale, le machine learning intègre un certain degré d’intervention humaine dans la mesure où les ingénieurs ont la possibilité d’examiner les résultats d’un algorithme et d’y apporter des ajustements en fonction de leur justesse. Le deep learning ne fait pas appel à cet examen. Au lieu de cela, un algorithme de deep learning utilise son propre réseau neural pour vérifier l’exactitude de ses résultats et en tirer des enseignements.

Le réseau neural d’un algorithme de deep learning est une structure d’algorithmes qui sont superposés pour reproduire la structure du cerveau humain. Par conséquent, le réseau neural apprend au fil du temps à s’améliorer dans l’exécution d’une tâche sans retour d’information de la part des ingénieurs.

Les deux principales étapes du développement d’un réseau neural sont l’entraînement et l’inférence. L’entraînement est l’étape initiale au cours de laquelle l’algorithme de deep learning reçoit un jeu de données et est chargé d’interpréter ce qu’il représente. Les ingénieurs fournissent ensuite au réseau neural un retour d’information sur la justesse de son interprétation, et il s’adapte en conséquence. Il peut y avoir de nombreuses itérations de ce processus. Quant à l’inférence, elle correspond au moment où le réseau neural est déployé et est capable d’utiliser un jeu de données inconnu pour établir des prévisions justes sur ce qu’il représente.

Comment le modèle MLOps met le machine learning au service des applications d’entreprise

Le machine learning est le catalyseur d’une entreprise forte, flexible et résiliente. Les entreprises intelligentes utilisent le ML pour générer une croissance de haut en bas, en optimisant la productivité des employés et la satisfaction des clients.

Beaucoup d’entreprises ont réussi à implémenter quelques cas d’utilisation du ML, mais ce n’est que le début du voyage. Le ML peut commencer par une phase d’expérimentation, mais les modèles ML doivent ensuite être intégrés dans des applications et des processus en vue de déployer le machine learning à l’échelle de l’entreprise.

Or, nombre d’entreprises ne disposent pas des compétences, des processus et des outils nécessaires pour opérer cette intégration à grande échelle. Afin de réussir la mise à l’échelle du ML, les entreprises doivent envisager d’investir dans le MLOps, qui rassemble les processus, les outils et les technologies permettant de rationaliser et standardiser chaque étape du cycle de vie du ML, depuis le développement du modèle jusqu’à l’opérationnalisation. Le domaine émergent du MLOps vise ainsi à agiliser et accélérer le cycle de vie du ML, tout comme le DevOps l’a fait pour le cycle de vie du développement logiciel.

Pour passer de l’expérimentation à l’opérationnalisation du ML, les entreprises ont donc besoin de solides processus de MLOps. Le MLOps offre aux entreprises non seulement un avantage concurrentiel, mais aussi la possibilité de mettre en œuvre d’autres cas d’utilisation du machine learning. Il en résulte d’autres avantages, notamment la création de talents rendus plus performants par des compétences accrues et un environnement plus collaboratif, ainsi qu’un gain de rentabilité, de meilleures expériences client et une croissance supérieure des revenus.%3Ca%20href%3D%22https%3A%2F%2Fwww.hpe.com%2Ffr%2Ffr%2Fresources%2Fsolutions%2Fforrester-ops-ml.html%3FparentPage%3D%2Ffr%2Ffr%2Fwhat-is%2Fmachine-learning%22%20data-analytics-uaid%3D%225bf17621-113b-49e3-a8f1-1b159ee54d80%22%20data-analytics-assetgated%3D%22true%22%20data-analytics-action%3D%22resource-click%22%20data-analytics-pub-id%3D%22a00100642fre%22%20data-analytics-assetname%3D%22Operationalize%20Machine%20Learning%22%20data-analytics-assettype%3D%22analyst%20report%22%20data-analytics-assetid%3D%22a00100642fre%22%20data-analytics-region-id%3D%22footnote_tip%7Clink_click%22%3E%C2%AB%26nbsp%3BOp%C3%A9rationnaliser%20le%20machine%26nbsp%3Blearning%26nbsp%3B%C2%BB%3C%2Fa%3E%2C%20document%20de%20r%C3%A9flexion%20de%20Forrester%26nbsp%3BConsulting%20commandit%C3%A9%20par%20HPE%20et%20Intel%2C%20juin%26nbsp%3B2020.

 

Comment les entreprises utilisent le machine learning

Dans tous les secteurs verticaux, le déploiement des technologies et techniques de ML est un facteur de succès, du fait des résultats tangibles et concrets qu’il apporte aux entreprises.

Par exemple, dans le secteur des services financiers, les banques utilisent des modèles ML prédictifs qui examinent un large éventail de mesures interdépendantes pour mieux comprendre les besoins des clients afin de mieux y répondre. Les modèles ML prédictifs sont également capables de découvrir et de limiter l’exposition au risque. Les banques peuvent identifier les cybermenaces, suivre et documenter les comportements frauduleux de certains clients et mieux prévoir les risques liés aux nouveaux produits. Les principaux cas d’utilisation du ML dans le secteur bancaire sont la détection et l’atténuation des fraudes, les services de conseil financier personnel, l’évaluation des crédits et l’analyse des prêts.

Dans le secteur de la fabrication industrielle, les entreprises ont adopté l’automatisation et instrumentent à présent les équipements et les processus. Elles utilisent la modélisation ML pour réorganiser et optimiser la production d’une manière qui réponde à la demande actuelle tout en tenant compte des changements futurs. Il en résulte un processus de fabrication à la fois agile et résilient. Les trois principaux cas d’utilisation du ML dans le contexte industriel sont l’amélioration du rendement, l’analyse des causes profondes et la gestion de la chaîne logistique et des stocks.L%E2%80%99industrialisation%20de%20l%E2%80%99IA%3Cb%3E%3C%2Fb%3E%2C%20Omdia%20en%20partenariat%20avec%20Hewlett%26nbsp%3BPackard%26nbsp%3BEnterprise%20et%20NVIDA%2C%202020

Les solutions de machine learning de HPE s’étendent de l’entreprise à l’edge

HPE propose le machine learning pour réduire la complexité et créer des solutions de bout en bout, du datacenter central de l’entreprise à l’Intelligent Edge.

Les systèmes HPE Apollo Gen10 offrent aux entreprises une plateforme de machine learning et de deep learning dotée d’accélérateurs de pointe, qui fournit des performances exceptionnelles pour accélérer l’intelligence.

La plateforme logicielle HPE Ezmeral est conçue pour accélérer la transformation numérique des entreprises. Elle leur permet de gagner en agilité et en efficacité, d’extraire des connaissances et de développer l’innovation. Le portefeuille complet de solutions couvre l’intelligence artificielle, le machine learning et l’analyse de données, ainsi que l’orchestration et la gestion des conteneurs, le contrôle des coûts, l’automatisation informatique, les opérations guidées par l’IA et la sécurité.

La solution logicielle HPE Ezmeral ML Ops étend les fonctionnalités de HPE Ezmeral Container Platform pour prendre en charge le cycle de vie complet du machine learning et mettre en œuvre des processus de type DevOps destinés à standardiser les workflows de machine learning.

Pour aider les entreprises à passer rapidement de la démonstration de faisabilité du ML à sa mise en production, l’offre HPE Pointnext Advisory and Professional Services apporte l’expertise et les services indispensables pour mener à bien des projets de ML. Forts de leur expérience dans la conduite de centaines d’ateliers et de projets à travers le monde, les experts HPE Pointnext mettent leurs compétences et leur expertise à votre service pour accélérer le déploiement de vos projets d’IA, avec des délais écourtés de plusieurs mois ou années à quelques semaines seulement.