Qu’est-ce qu’un datacenter défini par logiciel (SDDC) ?

Tous les composants d’un datacenter défini par logiciel, y compris le traitement et le stockage de données, le réseau et la sécurité, sont virtualisés ou découplés du matériel physique.

Définition du datacenter défini par logiciel

Appelés parfois « datacenters virtuels », les datacenters définis par logiciel consistent en une infrastructure informatique virtualisée qui peut se gérer facilement et de manière automatique avec un logiciel. L’abstraction de l’unité centrale, la mise en réseau, le stockage et les mesures de sécurité permettent de disposer de pools de ressources flexibles, répartis harmonieusement et selon les besoins parmi les charges de travail, ce qui rend l’informatique beaucoup plus élastique et évolutive avec des opérations extrêmement simplifiées.

Quels sont les avantages d’un datacenter défini par logiciel ?

Les datacenters définis par logiciel offrent aux entreprises plusieurs atouts majeurs :

  • Suppression de matériel : avec le modèle SDDC, les entreprises n’ont plus besoin d’acheter du matériel ou d’acquérir des compétences techniques spécialisées pour maintenir et exploiter l’informatique. Elles ne sont plus contraintes à gérer des mises à jour sur des machines physiques. SDDC élimine la technologie en silo et simplifie la gestion.
  • Réduction des coûts : en adaptant les ressources de manière fluide pour mieux équilibrer les charges de travail, SDDC augmente l’efficacité et la capacité générale, ce qui entraîne une réduction des coûts. Cette gestion simplifiée permet aux professionnels DevOps de concentrer leurs efforts sur les opérations qui génèrent des profits.
  • Une interface de gestion unique : les datacenters définis par logiciel peuvent se gérer depuis un tableau de bord simple et convivial qui donne aux utilisateurs une visibilité accrue sur la capacité. Gérer le datacenter ne demande plus de connaissances en programmation.
  • Automatisation informatique : SDDC permet l’« infrastructure en tant que code » qui, à son tour, permet de bénéficier d’un haut degré d’automatisation en matière de provisionnement des ressources et de déploiement de codes. Cela accélère les opérations informatiques et facilite le maintien de la conformité.

Quel est le rapport entre SDDC et l’informatique en tant que service (ITaaS) ?

Les datacenters définis par logiciel permettent à l’infrastructure et à l’informatique d’être proposés comme des services (respectivement IaaS et ITaaS). Les prestataires regroupent les ressources de traitement des données, les outils de gestion et divers niveaux d’assistance, puis les vendent sur la base d’une facturation à l’utilisation.

Solutions de datacenters HPE

Les systèmes hyperconvergents de HPE vous permettent de déployer des machines virtuelles en quelques clics de souris pour ajouter ou réduire rapidement de la capacité. Notre infrastructure composable vous permet d’exécuter des applications traditionnelles et des applications natives sur le cloud avec le Rigth Mix de traitement, de stockage des données, et de structure (fabric) depuis une API unifiée. Ce sont les éléments constitutifs des solutions de cloud computing.

Solutions d'infrastructure

Solutions d'infrastructure

Les solutions HPE de gestion de datacenter et d'infrastructure permettent aux entreprises de libérer leur potentiel informatique par le biais de l'automatisation et de l’orchestration pour une meilleure efficacité.

En savoir plus

Systèmes hyper-convergents 

Systèmes hyper-convergents 

Le fait d’associer une plate-forme de catégorie mondiale à une gestion intuitive par logiciel permet à l’informatique de devenir essentiellement une opération libre-service.

En savoir plus

Stockage hybride 100 % flash

Stockage hybride 100 % flash

Le datacenter 100 % flash est désormais une réalité. Les systèmes hybrides de stockage flash de HPE rendent cette technologie accessible aux entreprises de toute taille.

En savoir plus