Datacenter sur site et cloud computing

Les datacenters dits « sur site » vous permettent d’avoir le contrôle total de votre infrastructure, tandis que le cloud computing est économique et facile à faire évoluer.

Définition des datacenters du sur site et du cloud computing

Un datacenter sur site est un groupe de serveurs que vous détenez et contrôlez de manière privative. Le cloud computing traditionnel (comparé aux modèles de cloud computing hybride ou privé) implique la location des ressources de datacenter auprès d’un prestataire de services tiers.

Comparaison entre solution sur site et solution cloud

La solution sur site et le cloud computing sont tous deux à même d’apporter à votre entreprise l’infrastructure informatique dont elle a besoin. Le modèle que vous choisirez dépendra probablement du niveau de sécurité dont vous avez besoin pour répondre à vos impératifs de conformité et de la structure de coûts qui vous convient le mieux. Voici un aperçu de la comparaison entre les deux modèles.

Besoin de l’entreprise : usage exclusif du datacenter (pour conformité)

Sur site : ✔

Cloud public : X

Besoin de l’entreprise : chiffrement des données hautement sécurisé

Sur site : ✔

Cloud public : ✔

Besoin de l’entreprise : matériel personnalisable et systèmes spécialement conçus

Sur site : ✔

Cloud public : X

Besoin de l’entreprise : capacité facile à augmenter et à réduire

Sur site : X

Cloud public : ✔

Besoin de l’entreprise : infrastructure nécessitant des investissements réguliers et importants

Sur site : ✔

Cloud public : X

Besoin de l’entreprise : Paiement à l’usage, tarification basée sur l’utilisation

Sur site : X

Cloud public : ✔

Besoin de l’entreprise : Visibilité et gestion complètes de données

Sur site : ✔

Cloud public : X

Besoin de l’entreprise : sauvegardes et restaurations intégrées et automatisées

Sur site : X

Cloud public : ✔

Besoin de l’entreprise : risque de temps d’arrêt quasi nul

Sur site : X

Cloud public : ✔