Qu’est-ce que le stockage SAN ?

Le réseau SAN (Storage Area Network) est une architecture de réseau de stockage commune qui fournit un débit élevé et une faible latence pour les applications critiques.

Une disponibilité et une utilisation accrues des applications

Utilisés par la plupart des entreprises, les réseaux SAN stockent généralement les données vitales des clients d’une organisation sur des dispositifs et des serveurs distincts dans un réseau virtuel. Les réseaux SAN déchargent ainsi l’entreprise de la fonction de stockage pour améliorer l’efficacité et isoler les pannes éventuelles. Les entreprises utilisent également les réseaux SAN pour améliorer les performances des applications critiques, en augmentant leur disponibilité et leurs taux d’utilisation.

Des blocs de données

Les réseaux SAN stockent les données par blocs, en les répartissant sur des niveaux distincts dans une architecture à haut débit avec des pratiques de sécurité homogènes sur l’ensemble du réseau. Cela optimise l’efficacité du stockage ainsi que la protection et la sécurité des données.

Des unités de disque logiques (LUN)

Les réseaux SAN connectent les serveurs à leurs unités de disque logique (LUN), ou blocs de stockage, qui se présentent au serveur comme un disque logique. Le serveur les partitionne et les formate ensuite, souvent sous forme de stockage 100 % flash, en tirant parti de ses hautes performances et de sa faible latence. Les utilisateurs accèdent aux données et aux devices stockés sur le réseau SAN comme s’ils étaient hébergés sur un réseau local (LAN).

Une couverture étendue à plusieurs sites physiques

Les réseaux de stockage SAN peuvent couvrir plusieurs sites et s’appuient souvent sur la technologie Fibre Channel (FC). Ils utilisent soit le protocole FCP (Fibre Channel Protocol) soit des variantes propriétaires, en fonction du type de système qui s’y connecte. Le stockage SAN est particulièrement utile lorsque plusieurs personnes ont besoin de se connecter à plusieurs périphériques de stockage en même temps.

Quels sont les différents types de réseaux SAN ?

Les réseaux SAN utilisent quatre protocoles courants pour transporter les données :

 

1. FCP (Fibre Channel Protocol) – Largement adopté, le protocole FCP utilise le réseau Fibre Channel pour envoyer des commandes SCSI. Il permet de livrer à grande vitesse des données brutes par blocs, sans pertes, entre le stockage informatique et les serveurs.

 

2. iSCSI (Internet Small Computer System Interface) – Utilisé par environ une entreprise sur dix, le protocole iSCSI est moins coûteux que le protocole FCP. Le protocole iSCSI mappe les données de stockage par blocs à l’aide de commandes SCSI à l’intérieur d’une trame Ethernet, puis utilise un réseau Ethernet TCP/IP standard pour le transport.

 

3. FCoE (Fibre Channel over Ethernet) – Le protocole FCoE place essentiellement le protocole FCP sur un nouveau lien physique, à savoir un lien Ethernet. Grâce à ce simple commutateur, un réseau SAN peut utiliser moins de matériel et de câblage, avec une installation et une gestion plus faciles qu’avec les protocoles traditionnels. Il s’agit d’un protocole basé sur des normes qui élimine également la nécessité de gérer des réseaux LAN et SAN distincts.

 

4. FC-NVMe (Non-Volatile Memory Express Over Fibre Channel) – Le protocole FC-NVMe est un protocole d’interface qui permet d’accéder au stockage flash via un bus PCI Express (PCIe). Il améliore considérablement les performances par rapport aux architectures traditionnelles 100 % flash (AHCI). Alors que les AHCI sont limitées à une seule file d’attente de commandes en série, les NVMe peuvent gérer des dizaines de milliers de files d’attente parallèles, chacune gérant des dizaines de milliers de commandes simultanées.

Quelle est la différence entre le stockage SAN et le stockage NAS ?

Le stockage SAN et le stockage NAS (Network-Attached Storage) sont tous deux des méthodes de gestion centralisée du stockage et de répartition sur plusieurs serveurs, mais quelques points les distinguent. En premier lieu, le stockage NAS est plus abstrait que le stockage SAN. Dans le cadre du stockage NAS, le stockage est partitionné en fichiers, dossiers et volumes qui sont gérés par une unité de tête. Autrement dit, les données sont entièrement indépendantes des devices connectés plutôt que d’être stockées dans des blocs composés de numéros d’unités logiques (LUN) comme dans le cas du stockage SAN.

 

Les deux systèmes utilisent également des méthodes différentes pour partager les données stockées. Le stockage SAN partage les données sur un réseau dédié, tandis que le stockage NAS utilise un réseau partagé. En outre, les deux méthodes diffèrent dans leurs capacités de transport. Le stockage NAS utilise Ethernet, tandis que le stockage SAN peut utiliser à la fois le protocole Ethernet et le protocole Fibre Channel.

 

Les avantages de chacun varient également. Le stockage SAN est centré sur les hautes performances et la faible latence, tandis que le stockage NAS vise la facilité d’utilisation, la facilité de gestion, l’évolutivité et un coût moindre.

Quels protocoles utilisent respectivement le stockage SAN et le stockage NAS ?

Les réseaux SAN utilisent quatre protocoles : FCP (Fibre Channel Protocol), iSCSI (Internet Small Computer System Interface), FCoE (Fibre Channel over Ethernet) et FC-NVMe (Non-Volatile Memory Express over Fibre Channel). Lorsqu’il sert des données à l’aide d’un protocole SAN, l’utilisateur peut avoir besoin de matériel spécialisé pour transporter le trafic du réseau SAN. Il peut par exemple être nécessaire de déployer différents commutateurs et cartes réseau, voire des adaptateurs de réseau convergé (CNA), qui permettent aux hôtes de décharger une partie du traitement de l’unité centrale. Ces ressources dédiées contribuent à améliorer les performances.

 

En revanche, le stockage NAS utilise des protocoles partagés par d’autres types de serveurs (Windows et/ou LINUX) : Common Internet File Services / Server Message Block (CIFS/SMB) et Network File System (NFS). Ces protocoles rendent le stockage des données plus facile à gérer. Ils permettent également au réseau d’utiliser une infrastructure qui existe déjà sur le système de l’utilisateur final.

Comment les entreprises utilisent-elles les réseaux SAN ?

Les organisations utilisent des réseaux SAN dans des secteurs très divers, notamment l’éducation, le commerce de détail, la banque, les télécommunications, l’assurance, les services financiers, les médias et l’administration publique. Cependant, les plus grands segments représentés sont ceux des logiciels informatiques, des technologies et services d’information, ainsi que des hôpitaux et soins de santé. Ces types d’organisations doivent pouvoir s’appuyer sur une capacité fiable de calcul haute performance pour exécuter des applications de virtualisation et des opérations hybrides multiclouds, et elles ont besoin de l’énorme capacité de stockage de données des réseaux SAN pour traiter leur volume colossal de Big Data.

 

Par exemple, les sociétés de logiciels informatiques développent de nouveaux produits avec un flux incessant de conception, de tests, d’échecs et de répétitions jusqu’à atteindre une option viable unique. Ce processus implique des centaines, voire des milliers d’itérations au cours du développement, ce qui nécessite un stockage de données massif.

 

De plus, les secteurs centrés sur le client, tels que le commerce de détail, la banque, les services financiers et les télécommunications, traitent des centaines de milliers de transactions par seconde, et utilisent des systèmes CRM complexes qui peuvent compter des centaines d’utilisateurs à tout moment. Les charges de travail consistent en des milliers de processus parallèles exécutés simultanément, or les réseaux SAN offrent la fiabilité nécessaire pour prendre en charge cet important volume de travail. L’accès aux données de l’entreprise et la prise en charge des postes de travail virtuels constituent également une partie essentielle des opérations, et doivent donc être quasi instantanés, ce qui fait du stockage SAN la solution idéale en raison de sa faible latence.

 

En outre, les sociétés de médias déplacent et partagent des fichiers vidéo volumineux sur leurs réseaux et modifient leurs vidéos à leur entière convenance avant de les diffuser. Elles ont besoin de débits de transfert de données élevés qu’exige la vaste capacité de stockage fournie par les réseaux SAN.

 

Enfin, les avancées scientifiques et médicaux en cours de développement nécessitent la puissance de calcul haute performance pris en charge par les réseaux SAN. Le traitement de quantités massives de données et la réalisation de simulations sont à l’origine d’avancées décisives, telles que la guérison de divers cancers et la création de vaccins contre des maladies infectieuses comme le COVID-19.

Les solutions SAN de HPE

HPE dispose d’un vaste portefeuille de solutions de stockage et de services internationaux de conseil et d’assistance pour faciliter la connexion de vos données avec une infrastructure flexible, évolutive et pérenne. Nos produits sont testés pour présenter une stricte conformité aux normes, et configurés pour être prêts à l’emploi.

 

Disponibles dans des milliers de configurations, les produits de stockage de HPE réduisent les problèmes de conformité du fabric et garantissent que les mises à niveau sont validées pour fonctionner avec les infrastructures existantes. HPE fournit la puissance de la technologie flash et d’autres fonctionnalités de stockage d’entreprise à des niveaux de prix et de simplicité accessibles à quasi toute entreprise sur le marché du stockage partagé, ainsi que tous les outils nécessaires à leur gestion.

 

  • Proposé à un prix abordable, le système de stockage SAN HPE MSA 2052, compatible flash, est conçu pour accélérer les applications. Il convient idéalement aux déploiements de petits bureaux et de bureaux distants.
  • HPE Smart SAN pour 3PAR est un logiciel de gestion de dispositifs de stockage qui simplifie la gestion et la configuration du réseau SAN et corrige les erreurs grâce à une automatisation intelligente.
  • HPE Network Orchestrator accélère et simplifie la configuration, la surveillance et la gestion des fabrics SAN de datacenter.
  • La gamme de commutateurs Ethernet de série M HPE StoreFabric offre un fabric réseau à large bande passante et à faible latence dédié au stockage, avec des performances de transfert rapides, évolutives et garanties.

 

Si vous avez besoin d’aide pour l’analyse, la conception et la prise en charge de votre solution de stockage, nous proposons également des services axés sur la modernisation, la migration et la protection du stockage de données. Nous serons à vos côtés à chaque étape pour remplacer vos systèmes hérités par des solutions de stockage cohérentes.