LE LABORATOIRE NATIONAL AMÉRICAIN D’ARGONNE

Le département américain de l’énergie (DOE) et HPE vont fournir au laboratoire national américain d’Argonne Aurora le premier supercalculateur exascale des États-Unis.

Aurora

Aurora, qui verra le jour en 2021, est un supercalculateur Shasta™ construit par Cray, avec une infrastructure supplémentaire de calcul et d’accélération fournie par Intel. Mais ce qu’il est n’est rien comparé à ce qu’il fera. Supercalculateur le plus avancé jamais conçu, Aurora repoussera les limites de la découverte scientifique et du progrès technique au-delà de l’imaginable, dans tous les domaines. 

+ afficher plus

À LA UNE

L’ALCF et HPE augmentent la capacité de stockage de calcul haute performance pour l’exascale

L’Argonne Leadership Computing Facility (ALCF) étend ses capacités pour se préparer à accueillir Aurora, son système exascale.

À LA UNE

L’ALCF et HPE augmentent la capacité de stockage de calcul haute performance pour l’exascale

L’Argonne Leadership Computing Facility (ALCF) étend ses capacités pour se préparer à accueillir Aurora, son système exascale.
Un objectif incroyable

Le professeur Rick Stevens, du laboratoire national américain d’Argonne (Argonne National Laboratory, ANL), utilise le deep learning pour faire progresser la science vers un but ultime : guérir le cancer.

Regarder la vidéo
Un trillion de choses à célébrer

L’ère exascale se caractérise par la convergence des charges de travail et la diversité des systèmes

Aurora, le supercalculateur exascale du laboratoire national américain d’Argonne, soutiendra les progrès de la science pendant de longues années. Pete Ungaro, PDG de Cray, discute de ce qui nous a amenés à ce point de notre histoire, de ce qui rend les performances exascale possibles et des raisons pour lesquelles nous allons en avoir besoin.