Stockage cloud hybride

Qu’est-ce que le stockage cloud hybride ?

On parle de stockage cloud hybride lorsque l’environnement de données d’une entreprise combine des ressources de stockage sur site (datacenter ou colocation) et de stockage dans le cloud public via une technologie assurant la portabilité des données. Il s’agit d’une solution flexible qui conjugue les avantages des deux types de stockage en matière de flexibilité, d’évolutivité, de sécurité des données et d’économie. Cela permet à l’entreprise d’accompagner l’évolution des demandes de données en respectant les réglementations sectorielles et en optimisant l’utilisation des ressources.

Architecture du stockage cloud hybride

Le stockage cloud hybride utilise des ressources de stockage sur site et de stockage cloud public pour fournir une solution de stockage flexible et évolutive. Une stratégie de cloud hybride permet à l’entreprise de tirer parti du stockage sur site et du stockage cloud public grâce à une migration transparente entre les deux, d’où une agilité et une flexibilité sans précédent à l’échelle des différents environnements.

  • Le stockage cloud hybride se compose de deux éléments principaux :
    1. Stockage sur site : Les offres de stockage sur site les plus avancées offrent une expérience cloud en ce qui concerne le provisionnement des charges de travail et la facilité de gestion. Les entreprises utilisent le stockage sur site pour les données sensibles ou essentielles exigeant des performances élevées, une faible latence ou une conformité réglementaire.
    2. Stockage cloud public : Des fournisseurs de services cloud tels qu’AWS, Azure et GCP proposent des fonctionnalités de stockage pour le cloud public. Les solutions de stockage cloud public sont évolutives et présentent un faible coût d’entrée généralement assorti d’une tarification à l’utilisation. Ces solutions conviennent bien pour la sauvegarde, l’archivage, les environnements de test/développement et les nouvelles initiatives. Le cloud hybride combine l’infrastructure sur site et les services de cloud public. Les entreprises font appel au stockage cloud hybride pour améliorer la flexibilité, les performances et les coûts en migrant facilement les données entre les ressources sur site et les ressources de cloud public selon l’évolution des besoins informatiques.

Types de stockage cloud hybride

À l’échelle du stockage cloud hybride, les ressources peuvent exploiter divers types de données répondant à différents cas d’utilisation :

  • Stockage de bloc : Idéal pour les applications exigeant des performances élevées et une faible latence, telles que les bases de données.
  • Stockage de fichier : Les systèmes de fichiers partagés accessibles via NFS et SMB sont adaptés à des programmes tels que les systèmes de collaboration documentaire et de gestion de contenu nécessitant un accès à des fichiers partagés.
  • Stockage d’objets : Solution de stockage hautement évolutive et durable, le stockage d’objet enregistre les données sous forme d’objets riches en métadonnées pour les cas d’utilisation de données non structurées, de sauvegarde et d’archivage.

Gestion des données dans le stockage cloud hybride

Une gestion efficace des données est primordiale dans les environnements de stockage cloud hybride pour améliorer les performances, le rapport coût-efficacité et l’accessibilité des données. Les principaux fournisseurs de stockage offrent aujourd’hui des capacités de visibilité et de contrôle sur l’ensemble des environnements hybrides, avec des options de réplication et de sauvegarde des données, d’archivage et de reprise après sinistre.

Une gestion de données efficace dans le stockage cloud hybride implique d’optimiser le stockage des données grâce à la hiérarchisation, de mettre en œuvre des politiques de conservation des données et d’archivage, de garantir la redondance des données via la réplication, ainsi que d’établir des stratégies de sauvegarde et de reprise après sinistre robustes pour prévenir la perte de données et les temps d’arrêt.

Meilleures pratiques de stockage cloud hybride

Le stockage cloud hybride doit être conçu et administré avec soin afin de maximiser les performances, la disponibilité des données et le rapport coûts-efficacité. Voici les meilleures pratiques disponibles en la matière :

  • Évolutivité et planification de capacité
    • Évaluez les besoins actuels et futurs de votre entreprise afin de planifier la croissance de la demande de stockage. Tenez compte du volume de données, des modèles d’accès et des performances.
    • Ajustez correctement la capacité de stockage en sélectionnant des options de stockage adaptées aux besoins des charges de travail. Envisagez des offres as-a-service pour éviter les problèmes de surprovisionnement ou de sous-provisionnement.
    • Profitez des options de stockage à la demande basées sur le modèle du cloud pour ajuster dynamiquement les ressources suivant les pics de demande de stockage de données.

 

  • Sauvegarde et reprise après sinistre :
    • Définissez des règles de sauvegarde explicites indiquant quelles données sauvegarder, à quelle fréquence et pour combien de temps. Votre stratégie de sauvegarde devra conjuguer des options de stockage sur site et dans le cloud public afin d’assurer la résilience des données.
    • Élaborez un plan de reprise après sinistre. Parez à tous types de pannes de datacenter, de défaillances matérielles et de corruptions de données en élaborant une stratégie de reprise après sinistre exhaustive. Utilisez le basculement automatique et testez différentes stratégies de reprise après sinistre.
    • Chiffrez les données en transit et passives sur site et dans le cloud. Conservez les clés de chiffrement de manière sécurisée pour éviter toute fuite de données.

 

  • Surveillance et optimisation des performances
    • Surveillance continue : Appuyez-vous sur de puissants systèmes de surveillance pour suivre les performances et l’intégrité des ressources de stockage sur site et dans le cloud, et traitez les problèmes potentiels de manière proactive grâce aux notifications.
    • Réglage des performances : Surveillez et améliorez continuellement votre système de stockage cloud hybride, par exemple en ajustant les niveaux de stockage, en améliorant le transport des données et en adaptant les modèles d’accès aux données à la capacité de stockage.
    • Gestion des coûts : Si le coût d’entrée du cloud public est généralement bas, ses coûts d’utilisation peuvent facilement s’envoler s’ils ne sont pas surveillés de près. Envisagez des options de stockage as-a-service sur site pour certaines de vos charges de travail. 
    • Placement des charges de travail : Évaluez votre mix de charges de travail afin d’identifier celles qui conviennent mieux aux ressources sur site et aux ressources de cloud public. Prenez en compte la latence, la conformité, les coûts et la résidence des données.
    • Outils cloud-native : Servez-vous des outils de surveillance et de gestion cloud-native de votre fournisseur de stockage pour évaluer les performances de vos ressources de stockage cloud.

 

En respectant les meilleures pratiques de planification de capacité, de sauvegarde et reprise après sinistre, de surveillance et d’optimisation des performances, les entreprises se donnent les moyens de gérer les infrastructures de stockage cloud hybride de façon à économiser de l’argent et éviter les interruptions.

HPE mène l’innovation en matière de stockage cloud hybride

Avec la plateforme Edge to Cloud HPE GreenLake, HPE se positionne à l’avant-garde de l’innovation dans le domaine du cloud hybride. Depuis le stockage de bloc ou de fichier d’entreprise à la demande jusqu’aux solutions SaaS de sauvegarde et restauration et de reprise après sinistre, HPE GreenLake propose le portefeuille le plus complet du secteur pour stocker, gérer et protéger les données à l’échelle du cloud hybride. Les solutions HPE offrent plus de flexibilité au client et simplifient la gestion des données en déployant une expérience cloud intuitive généralisée :

  • HPE GreenLake for Block Storage – Simplifiez votre gestion des données en profitant de l’agilité du libre-service pour toutes vos applications grâce à un stockage de bloc d’entreprise fondé sur un portefeuille HPE Alletra étendu.
  • HPE GreenLake for File Storage – Accélérez votre modernisation axée sur les données en dotant les charges de travail gourmandes en données d’un stockage de fichier évolutif à l’échelle de l’entreprise.
  • HPE Alletra Storage – Exécutez n’importe quelle application sans compromis de l’edge au cloud en déployant une expérience cloud intuitive pour toutes vos charges de travail.
  • HPE GreenLake Private Cloud Business Edition – Créez à la demande un cloud privé autogéré en libre-service là où vous en avez besoin, avec une interface unifiée qui simplifie la gestion de tous les composants, des machines virtuelles à l’infrastructure.
  • HPE GreenLake for Backup and Recovery – Respectez tous vos accords de niveau de service en matière de sauvegarde dans le cloud hybride grâce à des fonctions de sauvegarde, de restauration et de protection anti-ransomware de pointe.
  • HPE GreenLake for Disaster Recovery – Réduisez le risque de perte de données grâce à une reprise après sinistre simple en libre-service qui se déploie en quelques minutes et assure des objectifs RPO/RTO hors pair. Vous disposez ainsi d’une solution de reprise après sinistre au bout des doigts.

Tendances actuelles dans le domaine du stockage

La grande majorité des entreprises continuent d’acquérir des technologies traditionnelles selon un modèle d’investissement initial dans lequel l’acheteur devient « propriétaire » de l’actif. De fait, seules 29 % d’entre elles utilisent un modèle hybride pour leurs besoins de stockage. Cette situation persiste en dépit du besoin urgent qu’ont les entreprises de devenir agiles et de s’adapter rapidement à l’évolution du marché, des consommateurs et de la réglementation.

Pourquoi les entreprises résistent-elles au cloud ?

Certaines entreprises hésitent à utiliser le cloud parce qu’elles ont déjà investi massivement dans une infrastructure sur site, qu’elles ont des préoccupations d’ordre réglementaire ou de conformité concernant la sécurité du cloud, ou qu’elles ne disposent pas des compétences internes requises pour gérer des applications cloud. Les solutions de cloud hybride permettent pourtant aux entreprises de bénéficier du même niveau d’agilité et d’évolutivité, mais aussi d’une structure de paiement à l’utilisation – y compris lorsqu’elles utilisent des datacenters sur site dans le cadre de leur environnement global.

La sécurité dans le cloud hybride

Dans les environnements de cloud hybride, le département informatique de l’entreprise décide du placement des données et des politiques de sécurité régissant chaque pool de données. Le département informatique peut ainsi bénéficier du meilleur du cloud public et du cloud privé en conciliant flexibilité et contrôle.

Cette flexibilité peut cependant entraîner des incohérences en matière de sécurité, dans la mesure où certaines architectures cloud (telles que le SaaS) ne permettent pas de dupliquer intégralement les politiques de sécurité. De plus, la surveillance et le traitement des menaces requièrent des compétences administratives considérablement plus élevées dès lors que des ressources vulnérables résident dans plusieurs environnements distincts.

Quels sont les différents types de stockage cloud hybride ?

Les utilisateurs ont le choix entre plusieurs options de stockage, dont les capacités non structurées ou structurées. Les capacités de stockage non structurées ou « brutes » se présentent sous la forme de services de magasin d’objets, de fichier et de bloc.

Les capacités de stockage structurées permettent à l’utilisateur de travailler avec les interfaces de base de données pour plus de contrôle. Les fournisseurs peuvent cantonner les utilisateurs à leur langage de requête propriétaire ou leur permettre d’utiliser de langages de requête traditionnels tels que SQL et NoSQL.

Comment le stockage cloud hybride est-il utilisé ?

Les entreprises utilisent le stockage cloud hybride pour favoriser l’agilité et l’évolutivité, ainsi que pour moderniser les interfaces tout en les maintenant partiellement sur site. Les principaux cas d’utilisation sont les suivants :

  • Continuité de l’activité et reprise après sinistre : Le stockage cloud hybride peut être utilisé dans les entreprises qui tiennent à conserver leurs données centrales sur site tout en assurant la continuité de l’activité en cas de défaillance du système. En répliquant les données dans le cloud, les entreprises se donnent la possibilité de basculer leurs charges de travail vers le cloud durant la réparation ou la récupération de leurs systèmes de production.
  • Télétravail : Pendant les périodes de confinement, les entreprises ont déployé le stockage cloud hybride pour permettre l’accès distant aux données tout en maintenant la productivité et l’efficacité des charges de travail.
  • Efficacité des sites web : Une configuration de cloud hybride permet d’utiliser des magasins d’objets pour les données primaires auxquelles les sites web orientés clients peuvent accéder directement depuis le cloud. Cela permet d’économiser sur le matériel de stockage et d’améliorer les performances des sites.
  • Récupération plus rapide des données : Les utilisateurs ont coutume de séparer les archives des données fréquemment utilisées et de placer les données dormantes dans le cloud. Cela accélère les temps de récupération lors de l’accès aux données primaires.
  • Sécurité et conformité réglementaire : Les organisations confrontées à des contraintes de conformité réglementaire font souvent appel à un cloud privé pour stocker les données sensibles tout en utilisant du matériel sur site ou un cloud public pour les machines virtuelles et les applications.
  • Analytique et machine learning : Les fournisseurs de stockage cloud hybride proposent des analyses prédictives guidées par l’IA pour accélérer la résolution des incidents et assurer un temps de fonctionnement optimal des bases de données métier.
  • Optimisation des conteneurs : En utilisant le stockage cloud hybride, les entreprises peuvent exploiter au mieux leurs conteneurs en les utilisant pour déplacer les données plus facilement.

Avantages et inconvénients du stockage cloud hybride

Avantages

  • Accélération des résultats commerciaux : Avec le stockage cloud hybride, les utilisateurs évitent les temps d’attente liés à la demande et à l’acquisition de capacité supplémentaire sur site. Une fois les données répliquées dans le cloud, les branches d’activité et les développeurs peuvent commencer à exécuter des requêtes au bout de quelques minutes.
  • Gain de visibilité : La plupart des fournisseurs proposent une console centrale de gestion des données permettant aux utilisateurs de visualiser l’utilisation et les dépenses, ainsi que des informations détaillées sur les tendances en matière de capacité.
  • Économies : Avec le stockage cloud hybride, les utilisateurs peuvent payer en fonction de l’utilisation plutôt que d’investir dès le départ dans l’achat et le provisionnement d’une infrastructure de stockage sur site supplémentaire. Résultat : une plus grande clarté financière, et des paiements mensuels variables reflétant l’utilisation réelle.
  • Évolutivité à la demande : Pour les utilisateurs de stockage cloud hybride, l’obtention de capacité supplémentaire est une affaire de minutes plutôt que de mois, ce qui permet de limiter les risques de surprovisionnement et de sous-provisionnement.
  • Libération de ressources informatiques : Dans un modèle de stockage cloud hybride, les tâches courantes peuvent être gérées par le fournisseur de services, ce qui permet au département informatique de se concentrer sur des initiatives stratégiques.

Inconvénients

  • Complexité accrue : L’utilisation de plusieurs sites de stockage oblige à gérer au moins deux ensembles d’infrastructure IT à l’aide d’un logiciel de gestion multisite.
  • Latence plus élevée : En raison du déplacement des données vers et depuis le cloud, les communications sont plus lentes qu’entre les composants d’infrastructure d’un même site.
  • Gestion plus lourde : Le stockage cloud hybride implique la gestion de plusieurs contrats fournisseurs et l’utilisation de différents outils de gestion système.