Enquête HPE - La majorité des entreprises en France aspirent à la souveraineté numérique

2 JUIN 2020 • COMMUNIQUE DE PRESSE

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR ZOOMER

EN RESUME

  • 50 % des personnes interrogées pensent que la crise du COVID-19 va accroître la dépendance des entreprises aux plateformes de cloud computing publique
  • Près des trois quarts des personnes interrogées utilisent des plateformes internes pour agréger et analyser les données
  • Seul 20 % des personnes interrogées connaissent le projet Gaia-X, mais plus de la moitié d'entre elles déclarent que le cloud décentralisé est la bonne approche pour combiner les avantages du cloud avec la souveraineté numérique

En amont de l’annonce relative au projet de cloud européen Gaia-X, Hewlett Packard Enterprise publie les résultats d’une enquête sur la souveraineté numérique, réalisée auprès de 1 003 cadres en France et 1 149 cadres en Allemagne. 

Boulogne-Billancourt, 2 juin 2020 – Le 4 juin 2020, les ministres de l'Economie allemand et français, ainsi que des représentants du monde des affaires et des sciences, dévoileront de plus amples détails sur Gaia-X, le projet de création d'un cloud décentralisé visant à renforcer la souveraineté numérique de l'économie européenne. A cette occasion, Hewlett Packard Enterprise (HPE) publie les résultats d’une enquête sur la souveraineté numérique, réalisée auprès de 1 003 dirigeants et cadres en France et 1 149 en Allemagne. 

La souveraineté numérique au cœur des stratégies

Selon cette enquête, la souveraineté numérique est un objectif important ou très important de la stratégie numérique d’une large majorité (65 %) des cadres français. En effet, Et près de la moitié des personnes interrogées déclarent que cela fait partie de leur modèle d'entreprise aujourd'hui ou à l'avenir pour vendre des données ou des services numériques. Ainsi, près des trois quarts des dirigeants des deux pays déclarent utiliser ou créer des plateformes internes pour agréger et analyser les données, et plus de la moitié des personnes interrogées utilisant d’ailleurs des plateformes de cloud computing publiques pour cette tâche. Les interrogés sont également 50 % à penser que la crise du COVID-19 va accroître la dépendance des entreprises aux plateformes de cloud computing publiques.

Si environ un cinquième des personnes interrogées dans les deux pays connaissent le projet de cloud européen Gaia-X, elles sont 57 % à déclarer que les clouds décentralisés sont un moyen pertinent pour eux de combiner les avantages du cloud avec la souveraineté numérique.

« Les données sont de plus en plus au cœur de la création de valeur des entreprises. La souveraineté numérique ne signifie donc rien de moins que d'être le maître de son propre modèle économique », déclare Xavier Poisson, vice-président de la division "Worldwide Service Providers" et de Cloud28+, HPE. « Les dirigeants en France et Allemagne en sont bien conscients. Ils utilisent des plateformes de données internes afin de pouvoir utiliser le cloud de manière souveraine. Les infrastructures de données décentralisées comme Gaia-X contribueront à maintenir cette souveraineté tout en renforçant les avantages des effets de réseau ».    

La France plus préoccupée de l’impact du COVID-19 que l’Allemagne

La principale différence entre les cadres français et allemands concerne la poursuite des initiatives stratégiques de numérisation pendant la crise du COVID-19. Ainsi, 61 % des dirigeants et cadres allemands interrogés poursuivent ces initiatives à plein régime voire les accélèrent ; contre 33 % en France. Il existe également des variations en ce qui concerne l'importance de la souveraineté numérique : 85 % des cadres allemands et 65 % des cadres français déclarent qu'il s'agit d'un objectif important ou très important de leur stratégie de numérisation.

Les dirigeants d’entreprises sont 43 % en France et 33 % en Allemagne à déclarer que leur entreprise a intensifié l'utilisation des services de cloud computing depuis le début de la crise du Coronavirus. La moitié des personnes interrogées dans les deux pays pensent que la crise va globalement accroître la dépendance des entreprises vis-à-vis des plateformes de cloud computing publiques. Cependant, seuls 38 % des Français et 28 % des Allemands interrogés estiment qu'il existe un risque élevé ou très élevé que les fournisseurs de cloud computing mondiaux augmentent leur contrôle sur la création de valeur numérique dans leur secteur spécifique. 

Gaia-X, un projet méconnu mais encouragé

La souveraineté numérique est un objectif du projet Gaia-X qui a été lancé par le ministère fédéral allemand de l'Economie et de l'Energie. Il vise à établir une infrastructure cloud décentralisée qui interconnecte les fournisseurs et les utilisateurs de services numériques à un système homogène. L'objectif de Gaia-X est de renforcer l'économie des données en Europe tout en donnant à tous les participants un contrôle total sur leurs données. Selon l’enquête de HPE ; si seulement 20 % des personnes interrogées dans les deux pays connaissent Gaia-X, elles sont cependant 57 % à déclarer que les clouds décentralisés sont un moyen pertinent pour elles de combiner les avantages du cloud avec la souveraineté numérique.

« Le ministère de la transition écologique conçoit le développement et l’accélération du numérique par l’accès à l’information et la mise en relation d’acteurs du numérique » souligne Nicolas Duffour, Sous-directeur Méthodes et Services de Plateforme au Ministère français de la Transition écologique et solidaire.

« Le projet Gaia-X adopte la bonne approche pour monétiser les données dans l'ère émergente de la numérisation décentralisée, tout en s'assurant que chaque participant reste maître de ses données », déclare Xavier Poisson. « De nombreuses autres initiatives dans le monde vont dans le même sens, y compris des projets au sein de HPE. Depuis 2015, Hewlett-Packard Enterprise, à travers l'initiative Cloud28+, a offert au marché européen un catalogue de services de cloud computing pour accélérer le business et l'acquisition de connaissances liées au cloud tout en connectant les fournisseurs de services nationaux locaux aux utilisateurs finaux ».

A propos de Hewlett Packard Enterprise

Hewlett Packard Enterprise est une entreprise mondiale proposant des plateformes allant de la périphérie du réseau au cloud (« Edge to Cloud »), sous forme de service, pour aider ses clients à obtenir plus rapidement des résultats en libérant partout la valeur de toutes leurs données. S’appuyant sur des décennies consacrées à réinventer le futur et à innover afin de faire progresser nos modes de vie et de travail, HPE commercialise des solutions technologies originales, ouvertes et intelligentes, offrant une expérience homogène dans tous les environnements cloud et périphériques, pour permettre à ses clients de développer de nouveaux modèles économiques et modes d’engagement et d’améliorer leur performance opérationnelle. 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.hpe.com

Contacts Presse 

HPE France                                                                      OMNICOM PR GROUP pour HPE FRANCE
Benjamin Lesueur                                                          France.HPE@omnicomprgroup.com
Media and Analyst Relations Manager                        Inès Marotte : +33 6 89 84 40 32
Benjamin.Lesueur@hpe.com                                        Alexandre Ménard : + 33 6 20 69 32 65
+33 7 50 15 34 42


Méthodologie

Enquête en ligne menée par YouGov pour HPE auprès de 1 003 cadres en France et 1 149 cadres en Allemagne. L'enquête s'est déroulée entre le 8 avril 2020 et le 17 avril 2020 en Allemagne et entre le 8 avril 2020 et le 20 avril 2020 en France.