Un puissant supercalculateur pour propulser le calcul haute performance (HPC) en France

22 JANVIER, 2019 • BILLET DE BLOG • GILLES THIEBAUT, VICE PRESIDENT AND MANAGING DIRECTOR, HPE FRANCE

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR ZOOMER

DANS CET ARTICLE

  • HPE construit le superordinateur le plus rapide du GENCI pour la France, afin de soutenir les efforts de R&D en IA du pays 
  • Le nouveau supercalculateur, appelé Jean Zay, aura une performance de pointe de 14 petaFLOPS, permettant des simulations plus rapides et des charges de travail d'IA évolutives
  • La conception et la livraison de Jean Zay sont une réponse directe à la vision et à la stratégie du gouvernement français pour les initiatives d'IA de la France

HPE et le GENCI fournissent un nouveau supercalculateur pour répondre à l'appel lancé par le président français Emmanuel Macron afin de soutenir les initiatives nationales en matière d'intelligence artificielle

L'intelligence artificielle (IA) influence rapidement la prochaine vague d'expériences numériques, et en France, nous y voyons une opportunité majeure de croissance scientifique et économique. En dotant le solide vivier de talents de la nation de puissantes technologies de calcul qui ciblent diverses applications d'IA et d'analyse que nous voyons émerger, nous pensons que la France a le potentiel pour être une force motrice des efforts d'IA pour le marché européen.

Chez Hewlett Packard Enterprise, nous continuons à alimenter la prochaine frontière et à débloquer des découvertes grâce à nos offres de HPC et d'IA de bout en bout, qui sont très présentes en France et qui ont été renforcées ces deux dernières années.

Ces développements comprennent la HPE Artificial Intelligence Marketplace, un écosystème inédit en France de fournisseurs de solutions matérielles et logicielles d'IA pour les start-ups et les entreprises, et le Centre d'excellence HPC et IA de Grenoble, un centre d'experts en HPC et IA et d'outils pour accélérer la mise sur le marché. Plus récemment, comme l'a annoncé le gouvernement français, HPE a collaboré dans le cadre d'un dialogue compétitif avec GENCI, l'infrastructure nationale française pour les ressources et les installations HPC, afin de construire en France un supercalculateur à haute performance qui servira de plateforme convergente de capacités HPC et IA pour faire progresser la recherche nationale dans ces domaines et soutenir l'innovation.

La semaine dernière, j'ai eu le plaisir de me joindre à la ministre française de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, Frédérique Vidal, à Phillippe Lavocat, PDG de GENCI, et à Antoine Petit, PDG du CNRS (Centre national de la recherche scientifique), pour signer un accord sur la construction du nouveau supercalculateur. Ce projet soutient directement l'investissement de la France dans l'IA, tel qu'il est décrit dans une stratégie plus large du président français Emmanuel Macron et de Frédérique Vidal, qui comprend un supercalculateur spécialement conçu pour alimenter une gamme d'applications d'IA et permettre un accès facilité des chercheurs à un service de cloud européen.[1]

Le nouveau superordinateur, que GENCI et le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) ont baptisé Jean Zay, sera axé sur la recherche dans les sciences physiques fondamentales, telles que la physique des particules, la cosmologie et les sciences biologiques, afin de favoriser les découvertes dans le domaine de l'énergie de fusion, de l'exploration spatiale et de la prévision climatique, tout en permettant à la recherche appliquée d'optimiser des domaines tels que les moteurs à combustion pour les automobiles et les avions, les médicaments et les solutions aux catastrophes naturelles et aux pandémies.


L'accent mis sur ces domaines de recherche s'inscrit dans la stratégie du président Macron visant à stimuler le développement économique et l'avantage concurrentiel du pays lorsque des sciences améliorées peuvent être appliquées aux "secteurs prioritaires" du pays, tels que les soins de santé, les transports et l'environnement.¹

Le supercalculateur a un potentiel énorme pour accélérer l'innovation dans l'IA pour les secteurs publics et privés ici en France et nous construisons une machine rapide et puissante pour que GENCI devienne le premier centre de recherche et de développement de supercalculateur pour l'IA en France.

Avec Jean Zay, nous permettons aux chercheurs  d'effectuer des simulations plus rapides, par exemple pour simuler des événements tels que l'impact sur l'environnement d'un pays (comme les feux de forêt ou la réplique d'un tremblement de terre majeur). Un tel aperçu détaillé aide les décideurs à mettre en œuvre des tactiques préventives pour des infrastructures plus durables qui peuvent réduire les risques de destruction et de décès. 

Le système sera ouvert aux communautés de recherche françaises pour alimenter des charges de travail évolutives de calcul intensif et d'intelligence artificielle, et jettera les bases du développement de nouvelles méthodes permettant de dégager des informations à partir de données complexes et de grande taille, qu'il s'agisse d'échantillons de particules physiques ou de données sensorielles provenant de machines compatibles avec l'IdO.

Jean Zay aura une performance de pointe de 14 pétaFLOPS et sera basé sur la HPE SGI 8600, une plateforme de calcul haute performance (HPC) spécialement conçue. Il fera converger les puissantes technologies HPC et IA suivantes pour prendre en charge les applications d'apprentissage automatique et d'IA, ainsi que l'amélioration des charges de travail HPC traditionnelles telles que la modélisation et la simulation :

  • Calcul parallèle entre CPU et GPU : Pour faire tourner plusieurs processeurs de calcul en parallèle avec jusqu'à quatre liaisons de 100 Gbs par nœud, nous utilisons un seul réseau d'interconnexion HPC, l'Intel® Omni-Path Architecture (Intel® OPA), qui alimente 1 528 nœuds de processeurs Intel® Xeon® Scalable pour des performances de calcul évolutives et 261 nœuds avec 4 GPU NVIDIA® Tesla® V100 32GB par nœud, soit un total de 1044 GPU.
  • Des simulations plus rapides grâce à la technologie de stockage flash : Nous permettons une capacité de lecture/écriture de plus de 300 Go par seconde pour alimenter des simulations plus rapides en intégrant des capacités de stockage flash innovantes au HPE SGI 8600, un système HPC de bout en bout, avec le soutien des solutions DataDirect Network.
  • Amélioration du temps de rendu grâce au refroidissement DLC (Direct Liquid Cooling) :  Grâce à une solution de refroidissement spécifique au HPC, la puissance de calcul de Jean Zay est optimisée pour permettre des temps de rendu plus rapides pour les simulations tout en réduisant la consommation d'énergie.

 

Jean Zay sera installé à l'Institut du développement et des ressources en informatiquescientifique (IDRIS), un centre de calcul qui fait partie du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), en juin 2019 et mis en production en octobre 2019.

Nous sommes impatients de collaborer avec GENCI pour soutenir sa mission de faire progresser les efforts de la France en matière de calcul intensif et d'intelligence artificielle.

[1] President of France Emmanuel Macron shared vision for nation’s AI initiatives at AI for Humanity in March 2018: https://www.aiforhumanity.fr/en/