Qu’est-ce que le calcul en mémoire ?

Définition du calcul en mémoire

Le calcul en mémoire (IMC) stocke les données dans la RAM plutôt que dans des bases de données hébergées sur des disques. Il élimine ainsi les besoins en transactions ACID et en E-S des applications OLTP, et accélère considérablement l’accès aux données dans la mesure ou leur stockage dans la RAM les rend instantanément disponibles, alors que la vitesse d’accès aux données sur disque est tributaire de la rapidité du disque et du réseau. Le calcul en mémoire peut mettre en cache des quantités massives de données, garantissant ainsi des temps de réponse très courts, ainsi que stocker des données de session afin d’optimiser les performances.