Pourquoi une assistance basée sur la relation est commercialement justifiée

Pourquoi une assistance basée sur la relation est commercialement justifiée